Debrief : A la recherche du Silindir

Affiche - Copie

Si vous l’aviez manqué, nous organisions ce samedi 25 août, notre troisième animation en jeu autour des énigmes. Petit débrief de l’équipe en trois points !

  1. Déroulé de l’animation
  2. Points positifs et négatifs
  3. Résultats et récompenses

***

  1. Déroulé de l’animation

Tout a donc commencé dans le meilleur des mondes devant le Poney Fringuant, à 15h tapantes. Nous avions 20 groupes inscrits (parfois des solo, mais aussi des duos et quelques trios), ce qui nous amenait à un total de 40 participants en tout.

Une fois l’appel fait, et tout le monde étant présent, nous avons donc pu lancer les hostilités. Un petit texte présentait rapidement ce qu’était le Silindir et l’enjeu de la mission confiée aux joueurs (lien vidéo Youtube) :

«  Le Silindir est un objet qui aurait appartenu à Ancalagon, un dragon certes à la brioche généreuse, mais tout de même le plus grand et le plus terrible des dragons. Il aurait perdu le Silindir pendant la Guerre de la Grande Colère, juste avant de chuter et de s’écraser, à la façon délicate d’une crêpe. Il avait gardé son trésor pendant des années, précieusement caché sous les montagnes du Thangorodrim.

Mais, en un éclair, quelqu’un ou quelque chose aurait récupéré le dangereux artefact…

Ce que l’on sait du Silindir ?  Il s’agit d’une arme redoutable. Une arme que les Forces du Mal n’avaient pas pris le temps de considérer au Premier Age, à part comme objet de torture (du genre à mettre de sacrées bugnes), bien trop occupés par la quête des Silmarils.

Les Elfes et les magiciens ont eu vent de sa réapparition à la fin du 3è Age, quelque part en Eriador. Et cerise sur le gâteau, ils n’osent s’approcher de l’objet, tant sa puissance est maléfique. Il serait possible de faire de grande chose avec un tel objet entre les mains. Des choses très bonnes, et des choses absolument catastrophiques.

Les grands sages de ce monde racontent qu’il s’agirait d’une sorte de bâton terrible, fin et allongé, aux couleurs à la fois vives et ternies, sans reflet et sans âme.

Le Silindir doit à tout prix être retrouvé… S’il tombe entre de mauvaises mains, on l’aurait dans le baba ! »

Nous avons enchaîné avec un bref rappel des règles, et puis c’était déjà l’heure de la première énigme. Elle était présentée par moi-même, et la voici (certaines énigmes ont été modifiées par les Maîtres du jeu et ne correspondaient donc pas exactement au texte original que je vous mets ici) :

« Le Silindir aurait été enterré avec son dernier propriétaire, un Elfe d’une grande sagesse, qui l’avait gardé secrètement pendant des centaines d’années. Son fils est toujours en Terre du Milieu, vous devriez aller le voir pour en savoir plus. Il réside dans un des derniers bastions elfiques, passant ses journées à observer le fleuve avec mélancolie … »

Pour les joueurs, il fallait noter ici l’importance du bastion elfique, tout d’abord, qui pouvait les mener à Fondcombe ou dans les terres elfiques de l’Ered Luin. Le fleuve avait aussi son importance, puisqu’il permettait de cibler autour du Fleuve Lune, en Ered Luin. Le PNJ suivant attendant donc les joueurs à Duillond, en bord de fleuve.

A ce moment-là, il y eut un hic. Beaucoup de groupes s’étaient perdus à Fondcombe, mais malgré tout, il y avait tant de participants qu’il y eu un gros bouchon devant notre Elfe ! Tout le monde était pressé, et souhaitait lui parler ! Nous avons donc appelé un second PNJ pour l’aider. Mais certains joueurs ont dû patienter plus de 15 minutes. Aïe. Voilà une organisation à retravailler lors de prochaines animations en jeu. Voici l’énigme de l’Elfe :

Répondez à ma devinette et je vous parlerai. Il y avait 100 Elfes sur le port. Et parmi eux, se trouvaient au moins un charpentier. Mais lorsqu’on choisissait deux Elfes au hasard, l’un d’eux au moins est un marin. Combien y avait-il de marin sur le port ?

Réponse : 99.

« Vous cherchez mon père ? Laissez-moi deviner… Son existence ne vous importe peu… C’est le Silindir que vous convoitez, je le vois à vos yeux illuminés. Que croyez-vous que l’objet vous apportera ? Peu importe, il n’est plus ici. Je m’en suis débarrassé à la mort de mon père. Ce n’est pas un objet pour les Elfes. J’ai caché sa véritable valeur, et je l’ai donné à des voyageurs de petites tailles, qui n’ont nulle autre aspiration qu’une vie paisible et tranquille. Ils doivent désormais être retournés chez eux, par-delà les marais. Ils racontaient habiter dans une petite bourgade, où l’on peut côtoyer les étoiles même en pleine journée. Mais à condition d’être très bon fermier. Puissiez-vous trouver le Silindir, et avoir plus de courage que moi pour le détruire à tout jamais… »

A ce stade-là, il était essentiel d’avoir reconnu que l’Elfe faisait référence aux Hobbits. « Par-delà les marais » indiquait un bourg au-delà du marais de Rushock. Quant aux étoiles qu’on peut apercevoir en plein jour, à condition d’être un fermier, c’était en référence au nom de l’auberge du bourg en question « La charrue et les étoiles », au Trous des Grisards. Dans l’auberge, vous tombiez sur une jeune Hobbite tranquillement assise à table. Voici son énigme :

Répondez à ma devinette et je vous parlerai. Ma première lettre est un « E » et ma dernière est un « E ». Je ne contiens d’ailleurs qu’une seule lettre, mais je ne suis pas la lettre « E ». Qui suis-je ?

Réponse : Une enveloppe

« Bonjour ! Comment ? Vous avez parlé à un Elfe qui vous aurait conduit jusqu’ici ? Mmmh le Silindir… Oui, oui… J’en ai entendu parler. Il y a bien un objet semblable que mon cousin a rapporté de son voyage chez les Elfes. Il a déménagé près de Grand Cave, dans un joli trou. Son smial est rempli d’objets en tout genre, très précieux ! Vous ne pourrez pas le louper ! Trouvez un champ avec beaucoup de brebis, et c’est la maison la plus éloignée. Bonne chance ! »

Cette énigme était bien piégeuse. Il ne fallait pas se concentrer sur le smial et ses objets précieux. Mais plutôt sur le trou, près de Grand Cave. En pensant aux Résidences de la Comté, on pouvait alors trouver dans les noms de quartiers « Champs-aux-Brebis ». Et la maison la plus éloignée, au Sud-Ouest, était celle du cousin Hobbit. Il vous accueillait dans son jardin, avec son énigme :

Répondez à ma devinette et je vous parlerai. Je peux voyager jusqu’à Dwaling sans sortir de mon lit. Qui suis-je ?

Réponse : Le Brandevin

« Salutations étrangers, mon cousin m’a envoyé une lettre pour m’avertir de votre visite. Je sais bien ce que vous êtes venus chercher ! Et pour ne rien vous cacher, j’aurais adoré vous donner le Silindir ! Je ne sais pas exactement pourquoi ce machin a un nom, mais il ne me servait à rien du tout, alors je l’ai troqué contre une peau de vache ! Aha ha ah ! Je l’ai échangé à une caravane de Nains…Oui, oui, des nains qui vendaient du cuir, près de Stock. Leur comptoir est avec celui des autres artisans. »

Quoi un piège, quel piège ? 😉 Bon d’accord, elle était très difficile. L’information de Stock était anecdotique. Et la seule qui comptait vraiment était la toute dernière phrase. Les Nains n’étaient que de passage (une caravane !) à Stock. Non, les Nains il fallait les trouver à leur comptoir, avec celui des autres artisans (Nains). En l’occurrence en Ered Luin, à la Maison des Artisans de la Porte de Thorin. Vous y trouviez un Nain fort occupé ! Voici son énigme :

Répondez à ma devinette et je vous parlerai. Un Nain courageux saute d’une maison de 6 étages en flammes. Mais il n’a que quelques bleus. Comment est-ce possible ?

Réponse : Il a sauté du premier étage.

« Entreprise Cuir et Moustache, pour vous servir !

Une petite peau vous ferait plaisir ? Ah, vous cherchez quelque chose en particulier… Mmmmh… Silindir… Ça ne me dit rien… Asseyez-vous donc à une table, et buvez ces quelques breuvages. Je reviens dans une minute avec les informations que vous cherchez. Voilà ! Effectivement, c’est bien nous qui avions cet objet ! Mais vous tombez mal, un bonhomme capuchonné nous l’a acheté contre 250 pièces d’or avant-hier ! Héhé, une de nos meilleures affaires ! On l’a pris pour un cinglé au début, mais quand il a sorti sa bourse,  on était trop surpris pour dire le moindre mot ! Il nous a dit être d’un endroit nommé les Terres Solitaires. Il crècherait dans une auberge, à ce qu’on a compris. Bon courage à vous ! »

Bon, une auberge dans les Terres Solitaires, un jeu d’enfant ! Il y a toute de même eu à nouveau quelques bouchons ici, et les participants se sont empressés de chevaucher jusqu’à l’Auberge Abandonnée. Malheureusement, le Nain s’était trompé ! Il vous a envoyé un courrier dès que possible. Il fallait tout de même penser à vérifier votre boîte aux lettres ! Voici son courrier :

« Toutes mes excuses, voyageurs, je me suis trompé. Vous cherchez toujours le bonhomme capuchonné qui a acheté le Silindir ? Ce n’est pas lui qui était dans les Terres Solitaires !  Celui-là habite dans un petit village le long de LA route … celle que l’on emprunte plus depuis des années, et que le temps a fini par cacher. »

Du coup, ça se corse un peu. La route qui a finie par être cachée, c’était le Chemin Vert. Recouverte par l’herbe et la mousse au fil des années, depuis la chute de Fornost. Pas évident ! Et un petit village aux abords du Chemin Vert, il n’y en a pas 200 ! Vous trouverez en haut de votre liste Pont-à-Tréteaux ! C’est un homme encapuchonné qui vous attend près de l’écurie, avec une énigme à résoudre :

Répondez à ma devinette et je vous parlerai. Quatre orques nous ont attaqués par surprise dans le ravin. Nous en avons tué un avant de fuir. Savez-vous combien il reste d’orques dans ce ravin ?

Réponse : Toujours 4. Même mort, il reste dans le ravin.

 « Vous venez défendre Pont-à-Tréteaux, voyageurs ? Ah… Le Silindir ? Cet objet est une pure arnaque…Que vous ont-ils bien fait croire ? Qu’il pouvait désintégrer des orques, anéantir des armées ? Je pense qu’on essaye de vous tromper depuis le début… En tout cas, je vais retourner voir ces Nains pour me plaindre de leur marchandise ! Je m’en suis débarrassé dans le lac ! Il doit suivre le cours le fleuve actuellement. Enfin… je vous assure que cet objet ne vaut rien du tout ! »

Le problème ici a été la question du lac ! Mais quel lac enfin ? Il fallait aller au plus près. 🙂 Si l’homme avait jeté l’objet dans le lac Evendim, il n’aurait pas pu remonter le courant dans le fleuve. Par contre, il pourrait toujours être dans le fleuve s’il l’avait jeté dans le lac des tortues (Nen Harn). En partant de Pont-à-Tréteaux, il fallait longer le fleuve en direction du lac des tortues, et vous tombiez sur un pêcheur. Bien sûr, il avait une énigme pour vous :

Répondez à ma devinette et je vous parlerai. Toute ma vie durant, je suis immobilisée. Mais à ma mort, je me promène silencieusement. Qui suis-je ?

Réponse : une feuille d’arbre

« Bonjour ! Qui va là ? hic Vous cherchez un objet dans le fleuve ? Oulah, bon courage ! hic J’ai moi-même ramassé pas plus tard qu’hier soir un drôle de machin, c’était une sorte de rouleau avec de petites inscriptions dessus. Qu’est-ce que JE pouvais bien faire de ce truc ? hic Je l’ai ramené à ma femme, bien sûr !  Mais avant d’aller la voir, rendez-visite à sa sœur, près de Bree. Je lui dois une paire de bottes, et une bonne pinte. hic Vous voulez bien en trouver et lui apporter tout ça ? Elle doit être à son travail, occupée à la mise en bière ! Merci, à la prochaine ! »

Un chic type ce pêcheur ! Bon, cette histoire de bottes et de pintes ne vous arrange pas, mais il faut pourtant vous en procurer pour les amener à la belle-sœur. La mise en bière, c’est bien sûr mettre en cercueil des cadavres ! Il n’y a qu’un seul endroit, près de Bree, où l’on pourrait faire un travail comme celui-là : le cimetière !

Malheureusement, vous ne croisez pas un chat en y arrivant. Mais il y a une présence autour de vous. Ne partez pas en courant !

« A peine approchez-vous de du cimetière où travaille la belle-sœur du pêcheur, que vous apercevez un grand écriteau planté dans le sol. En lettres rouges sont écrites ces quelques lignes : « Madame Ziguriel est accusée, à ce jour, d’exercer une forme de magie étrange et maléfique… ». Vous ne parvenez pas à déchiffrer le reste, que la pluie a effacé. L’affiche est signée par un certain Tendremelèze.

Vous n’avez vraiment pas de veine ! Il va falloir chercher la belle-sœur ailleurs. Accusée ? Tendremélèze, maire de Bree ? Elle est sûrement là où on place tous les brigands du Pays de Bree : en prison. Ni une ni deux, vous foncez vers la prison de Bree. A l’intérieur, vous tombez sur une Ziguriel pas forcément aimable. Voici son énigme :

Répondez à ma devinette et je vous parlerai. Imaginez…. Vous voilà aux commandes d’un magnifique navire en partance pour le Sud. Vous faites quelques haltes, dans plusieurs ports, avant d’atteindre la destination finale. Embarquent à bord 30 passagers. Il y a 18 matelots, trois jeunes de 6, 12 et 15 ans, ainsi qu’un vieux capitaine à la retraite. Quel est l’âge du capitaine du navire ?

Réponse : Votre âge à vous ! Vous êtes le capitaine !

« Tiens, tiens, tiens… Vous venez de la part de ce cher Angelkratos (le pêcheur beau-frère) ? Avez-vous mes bottes ? J’en ai besoin pour sortir d’ici ! Et une pinte ? Superbe ! Quel plaisir d’avoir enfin quelque chose aux pieds ! Bien… Vous cherchez ma sœur ? Mmmh… Ça ne sera pas si facile, vous savez. Et on raconte que je suis une mégère, une sorcière. Est-ce bien raisonnable de me croire ? Enfin, vous n’avez pas le choix je suppose. Si vous fermez les yeux et que vous vous taisez un instant, je peux vous montrer où elle habite.

L’image vous montre une maison de type bréarde, avec une poule et des portemanteaux. Il vous faudra chercher un peu pour tomber sur le lieu exact : l’auberge de Combe ! A l’intérieur, la femme du pêcheur est là. Elle souhaite vous parler.

« Bonjour, que faites-vous par ici ? Vous cherchez l’objet que mon mari a ramené hier soir ? Bien, je l’ai justement ici. Un rouleau à pâtisserie en mauvais état, mais avec de jolies dorures ! Il a un nom, vous dites ? Oui, oui… Il est inscrit Silindir ici. Et il y a une annotation, les érudits de Bree me l’ont traduit ce matin « Pour ma chère fille Finduilas. » et c’est signé Orodreth. Ce sont des hauts-elfes des Premiers Ages, vous savez ! M’enfin, il va sans dire qu’ils savaient fabriquer des rouleaux à pâtisserie de qualité !  On vous a dit que c’était un objet de torture ? Ah bah, sans doute pour les pâtes à tarte oui ! Evidemment, il est possible de faire de grandes choses avec un tel objet entre les mains, comme de délicieuses tourtes aux champignons. Des choses très bonnes, oui, mais aussi des choses absolument catastrophiques, comme cette tarte aux myrtilles que j’ai fait beaucoup trop cuire. Croyez-moi, je suis la meilleure cuisinière de Combe, cet objet est entre de bonnes mains ! »

Vous comprenez alors ce qu’est réellement le Silindir. Tout ça pour ça !

 

***

  1. Points positifs et négatifs

On commence par tout ce qui n’a pas bien fonctionné pendant l’animation, même si certaines choses ont déjà été évoquées plus haut.

Les points –

  • Le temps d’attente devant certains PNJ lorsque beaucoup de groupes arrivaient en même temps
  • Quelques groupes sont allés voir un PNJ qui ne correspondait pas à la quête qui leur avait été donné – certains parce qu’ils communiquaient maladroitement avec d’autres groupes plus avancés ; d’autres je pense, par pur hasard.
  • Le nombre de groupes Même si c’est vraiment super de constater qu’il y a toujours beaucoup de joueurs motivés pour participer aux events, on a mal calculé notre coup et ça a eu un impact sur l’organisation.
  • Les déconnexions/LD des MJ, retardant certains groupes.
  • Les participants pas en anonyme qui se faisaient stalker par les autres joueurs.

Les points +

  • Beaucoup de participants! Et oui, c’est à la fois un moins qu’un plus ! Ça fait vraiment plaisir de voir autant de monde sur Lotro. 🙂
  • Des retours positifs et constructifs de la part des joueurs.
  • Une équipe de MJ qui s’agrandit de jour en jour, prête à nous suivre même dans la difficulté ^^
  • L’animation a été streamée par Athrando sur Twitch, ce qui fera de bons souvenirs à tous. Et ça fait aussi un peu de pub au jeu !

J’oublie sûrement quelques points, mais tout ceci va nous permettre de progresser lors de prochains événements !

 

  1. Résultats et récompenses

Classement des groupes en fonction de l’heure d’arrivée et du nombre d’indices utilisés

Brandiriel, Smithra et Kufkhell

Arenna, Doerys, Balhin

Cilraen, Fangaeraen

Demisoupir, Bulwer

Miihauk, Spartaz

Neeha, Elryndhil, Looky

Gamleth, Edeux, Jolyfleur

Louella, Myrtlon, Singo

Eledrine, Teguyn

Dupplolas, Neacylla

Vercingetoric, Menuba, Cyclade

Samolas, Krawiki

Galphoglas, Hazadrielle

Eothad

Pennhir

Aspiel

Athrandos, Nirzguls

Sergard

Callisto, Semalard

Premier groupe : 4500 Points Sdao

Deuxième groupe : 3000 Points Sdao

Troisième groupe : 1500 Points Sdao

Publicités

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s